aéronautique

Mention Complémentaire Technicien en Chaudronnerie Aéronautique et Spatiale

Partager sur

  • Lycée privé aéronautique Henri Potez
CPF

Le programme

Organisation des activités nécessaires à une réalisation de chaudronnerie

  • Organisation des activités nécessaires à une réalisation de chaudronnerie dans un contexte industriel aéronautique ou spatial
  • Proposer des avis techniques au sein d’un groupe de travail chargé de la conception du processus de fabrication.
  • Extraire de la documentation technique les données nécessaires à la réalisation de ses activités.
  • Dans le cas de surfaces développables ou non, déterminer les paramètres de traçage.
  • Préparer son environnement de travail.
  • Vérifier les moyens à mettre en œuvre (machines, outillages, outils…) et les approvisionnements.
  • Maintenir ses outils et entretenir son poste de travail.
  • Trier, gérer les déchets.

Fabrication de pièces élémentaires chaudronnées

  • Dans le cas de surfaces développables ou non, tracer puis reproduire un contour aux instruments sur tôles et profilés à plat.
  • Réaliser des opérations de traçage assisté par ordinateur (DAO, Logiciels spécialisés…).
  • Découper des profilés, des tubes et des tôles à l’aide de procédés manuels, mécaniques et/ou thermiques.
  • Configurer, programmer et conduire des machines de découpe et de formage (machines à commande numérique ou conventionnelle).
  • Mettre en œuvre des procédés de traitements thermiques.
  • Former des tôles découpées (flans), des débits de profilés ou de tubes par combinaison de procédés mécaniques (pliage, roulage, cintrage) et manuels (étirage, rétreint, formage par grenaillage, martelage, allongement à la molette) à froid ou à chaud.
  • Ajuster, régler une pièce élémentaire sur un sous-ensemble, sur une forme, sur une maquette ou sur un outillage.

Réparation de pièces élémentaires chaudronnées

  • Participer à l’identification et l’évaluation des dégâts, ainsi qu’à la définition de la réparation.
  • Déposer, reposer des éléments de structure et des éléments mécaniques pour accéder à la zone de travail.
  • Remplacer des éléments endommagés ou non-conformes.
  • Remettre en conformité géométrique la pièce endommagée.
  • Mettre en œuvre une procédure simple de réparation d’un élément en matériau composite.

Assemblage, montage, repose d’éléments chaudronnés

  • Pré-assembler des éléments chaudronnés par pointage au procédé Tungsten Inert Gas (TIG).
  • Assembler par rivetage des sous-ensembles ou des éléments manuellement ou à l’aide de moyens automatisés.
  • Appliquer des produits d’interposition et/ou d’étanchéité.

Contrôle de qualité dans un contexte industriel aéronautique ou spatial

  • Mettre en œuvre les processus, les procédures et s’assurer du respect des règles du métier.
  • Contrôler la conformité des pièces.
  • Renseigner la documentation et assurer la traçabilité.

La communication professionnelle / l’anglais professionnel

  • Décoder des informations :
  • écrites ou orales, y compris celles exprimées en anglais
  • codifiées (sigles…).
  • Communiquer des informations oralement à ses collègues, à sa hiérarchie, aux contrôleurs qualité et autres tiers, y compris en anglais.
  • Rédiger une note, un compte-rendu.
  • Renseigner les fiches et documents de traçabilité, y compris en anglais.

Prévention, Sécurité, Environnement

  • Avoir une attitude responsable au regard des exigences de l’industrie et de l’exploitation des aéronefs et engins spatiaux (sécurité des vols, navigabilité, développement durable…).
  • Limiter son domaine d’intervention à son champ de qualification et/ou d’habilitation.
  • Respecter les procédures.
  • Appliquer la démarche qualité de l’entreprise et les règles liées aux facteurs humains et à la prévention des risques (anti-FOD, SGS…).
  • Contribuer à l’amélioration continue de la qualité et de la sécurité.
  • Relayer et promouvoir au sein d’une équipe, les attitudes professionnelles adaptées aux exigences de l’aéronautique ou du spatial.